Collectif

Musique et mondialisation

Collection : Thématique
Date de parution : février 2009
19,00 €

Présentation

Avec l’industrialisation et le développement des transports au cours du XIXe siècle, les échanges artistiques s’organisent et l’Occident accueille le reste du monde grâce, notamment, aux Expositions universelles. On peut ainsi penser que la mondialisation musicale est née bien avant les techniques modernes de communication. Les auteurs en explorent ici d’autres formes : la circulation des œuvres, la diffusion numérique et la protection du droit d’auteur ; l’avant-garde devenue simple slogan, György Ligeti libre et Philip Glass en indépendant ; la notion d’école, les particularismes nationaux, les identités culturelles et l’orchestre symbole de paix. Ce livre tente d’aller au-delà des clichés exprimés par les partisans et les adversaires de la mondialisation musicale. Il n’en ignore pas pour autant les complexités et les paradoxes.

Table des matières

Avant-propos

L’accélération des échanges, Françoise Benhamou
L’avant-garde après la guerre, Philippe Albéra
Le monde, cette terre à enclore..., Mireille Buydens
Numérique : chiffre musical de la mondialisation, Philippe Chantepie
György Ligeti, citoyen du monde ?, Alain Poirier
Philip Glass, l’artiste comme producteur, Franck Mallet
L’orchestre symphonique entre réalité et utopie, Joël-Marie Fauquet
La notion d’école et la mondialisation, Sylvie Pébrier
Les Expositions universelles à Paris au XIXe siècle, Emmanuel Reibel
Musique et globalisation dans les communautés quechua de la Bolivie, Rosalia Martinez
L’Europe des nations et l’essor des nationalismes, Christian Accaoui

Informations

Format : Broché
Poids : 0.22 kg
Dimensions : 13 x 20.5
Pagination : 136 pages
ISBN : 978-2-914147-47-7

Vous aimerez aussi

Epuisé
Collectif

Paul Klee Polyphonies

Coédition : Actes Sud
Collection : Catalogues d’exposition
45,00 €