Collectif

Musique, sacré et profane

Collection : Thématique
Date de parution : avril 2007
19,00 €

Présentation

Du Moyen Âge, époque pendant laquelle toute expérience musicale était vouée à la divinité, au XXIe siècle, où il est de bon ton de déplorer la fin du sacré, ce livre est un questionnement sur le sacré et le profane en musique. Faut-il trouver des passerelles entre ces deux notions ou alors les opposer ? Leurs rapports sont complexes : sont-ils conflictuels ? Les textes présentés ici poussent plutôt au dépassement des contraires et à l’abandon d’une opposition un peu convenue. S’ils témoignent de la présence et de l’influence des thèmes sacrés dans la création musicale, ils expriment aussi l’évolution des normes et du vocabulaire de la musique sacrée, ainsi que l’émergence de techniques nouvelles de composition et la force de rituels sociaux qui ont permis le rapprochement du sacré et du profane.

Table des matières

Avant-propos

Profaner avec un diapason, François Noudelmann
La musique, le sacré et le profane au Moyen Âge, Olivier Cullin
La notion de «musique sacrée», Jean-Yves Hameline
Visages de la foi dans l’œuvre d’Olivier Messiaen, Alain Mabit
Le sacré dans l’art, Dominique Ponnau
L’oratorio, Stéphane Goldet
Sacré et pouvoir sous Louis XIV, Jean-Paul C. Montagnier
Inspiration sacrée, inspiration profane dans les cantates du prix de Rome au XIXe siècle, Alexandre Dratwicki
Le profane comme accès au sacré dans la théologie d’Abhinavagupta, David Dubois

Informations

Format : Broché
Poids : 0.21 kg
Dimensions : 13 x 20.5
Pagination : 128 pages
ISBN : 978-2-914147-40-8

Vous aimerez aussi