Collectif

Musique et utopies

Collection : Thématique
Date de parution : février 2010
19,00 €

Présentation

Né de l’imagination de Thomas More, le terme «utopie» déploie son ambiguïté : lieu de nulle part, lieu d’aucun temps ou lieu de félicité. Ainsi, tous ont pu se placer sous l’égide de cette pluralité de sens, qui englobait l’oubli de tous critères et valeurs, le fantasme de la terra incognita ainsi que le rêve d’une société idéale. La musique ne pouvait échapper à la fascination de l’utopie. Au demeurant, ne serait-elle pas depuis son origine une utopie suprême ? En dépit des attaches techniques, matérielles et sociales nécessaires à son interprétation, elle n’est située nulle part. En cela, elle réalise la première condition de l’utopie : être hors du monde réel. Car l’utopie dessine des mondes improbables, et la force de la musique est de nous y emmener.

Table des matières

Avant-propos

La musique, une utopie pacifique, Bernard Sève
Mais ici finit l’utopie : sur le Prometeo de Luigi Nono, Laurent Feneyrou
Idéaux et utopies des Lumières : cinq héros ramistes, Raphaëlle Legrand
Romantisme, musique et utopie, Emmanuel Reibel
La musique inconnue, Jean-Michel Maulpoix
L’utopie : un malentendu historique, Michèle Riot-Sarcey
La quête des Indes : rêver les Indes, Alexandre Astier
Edgar Varèse, Américain d’adoption, Alain Poirier
Bob Marley, un héros malgré lui, Élodie Maillot
L’artiste saint-simonien et la bataille pour l’autonomie esthétique, Nicolas Dufetel
L’art total ou l’utopie d’un art démiurge, Pascale Saint-André
Schoenberg et l’uphonie, Martin Kaltenecker
La musique du futur s’écoute au présent, Bastien Gallet

Informations

Format : Broché
Poids : 0.23 kg
Dimensions : 13 x 20.5
Pagination : 156 pages
ISBN : 978-2-914157-51-4

Vous aimerez aussi