Philip Glass

Paroles sans musique

Collection : La rue musicale
Date de parution : janvier 2017
26,00 €

Présentation

Philip Glass est doté d’une oreille extraordinairement réceptive aux nuances des mondes qu’il a traversés, comme aux évolutions musicales de son temps. Dans ce récit de vie à la première personne, les lieux marquent les souvenirs et font émerger des sonorités : le magasin de disques de son père à Baltimore, les clubs de be-bop à Chicago, la scène expérimentale à New York, les exercices d’« écoute » de Nadia Boulanger à Paris, l’intensité rythmique des concerts de Ravi Shankar… Sa formation musicale, la fréquentation d’artistes majeurs, mais aussi ses voyages, qui sont autant d’incursions dans les musiques indienne, himalayenne, africaine, sud-américaine, lui permettent d’inventer les outils nécessaires à la composition et font de lui un praticien hors du commun.   À quatre-vingts ans, auteur d’un répertoire musical réunissant symphonies, opéras, compositions pour la danse, le théâtre et la cinéma, Philip Glass est considéré comme l’un des compositeurs contemporains les plus influents.

Table des matières

Ouverture
 
Première partie
Baltimore
Chicago
Juilliard
Paris
Ravi Shankar
Nadia Boulanger
Le voyage en Orient
Rishikesh, Katmandou, Darjeeling
Le médecin béni de la vallée de Tomo
Kathakali, Satyagraha
Quatre chemins
 
Deuxième partie
Retour à New York
Premiers concerts
Art et musique
Cap-Breton
East Village, New York
Einstein on the Beach
 
Troisième partie
L’opéra
Musique et cinéma
Candy Jernigan
La trilogie Cocteau
 
Finale
Notes
Index

Auteur(s)

Figure du mouvement expérimental des années soixante, Philip Glass commence par étudié les mathématiques et la philosophie avant d’entrer à la prestigieuse Juillard School of Music de New York. Devenu un compositeur aux multiples facettes, il accède au succès grâce à l’opéra Einstein on the Beach, réalisé avec l’aide de l’artiste Bob Wilson en 1976. Durant sa carrière, Philip Glass sera amené à travailler avec des personnalités comme David Bowie (Symphonie No. 4 « Heroes », 1996), Steve Reich, Ravi Shankar (Orion, 2004) ou encore Woody Allen (Le rêve de Cassandre, 2005). 

Informations

Format : Broché
Poids : 0.62 kg
Dimensions : 15 x 22
Pagination : 448 pages
ISBN : 979-10-94642-09-2

Vous aimerez aussi